Association Nationale de Défense des Victimes de l'Amiante

Vous êtes ici : Accueil » Actualité » 2017 » Août

Brésil : La cour suprême fédérale ouvre la voie à l’interdiction de l’amiante dans tout le pays.

28 août 2017

Dans un communiqué de presse l’Andeva salue un "jugement historique" qui couronne le courageux combat mené depuis plusieurs décennies par l’inspectrice du travail Fernanda Giannasi et par l’Abrea, l’association brésilienne des exposés à l’amiante.

L’amiante avait été interdit dans dix États du Brésil (sur 27), mais son usage prétendument « contrôlé » était encore autorisé dans les autres États avec la bénédiction de la loi fédérale.

Le puissant lobby des producteurs d’amiante espérait faire annuler les lois régionales d’interdiction. Il a échoué.

Le 24 août, la Cour suprême a non seulement légitimé l’interdiction de l’amiante chrysotile dans l’Etat de Sao Paulo par 8 voix contre 2, mais elle a aussi indiqué que la loi fédérale sur le prétendu "usage contrôlé de l’amiante" était contraire à la Constitution brésilienne.

La justice brésilienne a ainsi ouvert la voie à une interdiction totale de l’amiante au Brésil, même si celle-ci n’est pas encore effective.


Voir le texte complet du communiqué de presse