Association Nationale de Défense des Victimes de l'Amiante

Des médecins et scientifiques du monde entier demandent au Collège des Médecins du Québec d’intervenir dans le dossier de la mine Jeffrey

11 janvier 2011

Dans une lettre du 10 janvier 2011, plus de cent scientifiques, médecins et professionnels de la santé d’une vingtaine de pays demandent au gouvernement du Québec de respecter la science et la santé publique et de ne pas financer la mine d’amiante Jeffrey à Asbestos. Ils donnent leur appui à l’initiative de leurs collègues québécois qui demandent au Collège des Médecins du Québec (CMQ) d’intervenir dans le dossier amiante à ce moment critique. Dans leur lettre, les scientifiques internationaux disent :

Le gouvernement du Québec est à la veille de décider s’il redonnera vie à l’industrie québécoise de l’amiante qui se trouve en faillite en fournissant 58 millions de dollars à un consortium d’investisseurs pour leur permettre la mise en exploitation de la mine souterraine Jeffrey (anciennement la mine Johns-Manville) et d’exporter 5 millions de tonnes d’amiante en Asie au cours du prochain quart de siècle.

Si le gouvernement décide d’accorder ce financement, il nuira gravement à une campagne internationale de santé publique présentement menée dans le Tiers Monde par des experts en santé, l’Organisation Mondiale de la Santé et le Bureau International du Travail, dans le but d’enrayer les épidémies actuelles de maladies et de mortalité causées par l’amiante, en cessant toute utilisation de ce matériau.

Nous nous joignons à l’appel des 53 médecins du Québec. Nous vous demandons d’intervenir à ce moment-ci pour rappeler au gouvernement du Québec qu’il doit se fier à ses experts médicaux et ne pas financer la relance d’une mine d’amiante.

En résumé, si le gouvernement du Québec finance ce projet, il contredira formellement les principes fondamentaux sur lesquels se fonde le code de déontologie du Collège des médecins du Québec et il causera un tort significatif à la santé publique des pays du Tiers Monde pour des décennies.

Documents annexés :

La lettre adressée au Dr Charles Bernard, président du Collège des Médecins du Québec, datée du 10 janvier 2011 :

Version française :

Lettre des médecins du monde entier au Collège des Médecins du Québec

Version anglaise :

Letter from doctors around the world to Québec Medical College

Concernant la lettre des médecins canadiens et les positions l’OMS et le BIT citées :

Québec. Les médecins veulent fermer la dernière mine d’amiante

Position de l’Organisation Mondiale de la Santé sur l’amiante (OMS)

Position de l’Organisation Internationale du Travail sur l’amiante (BIT)

Article tiré du site : http://andeva.fr
Rubrique:  Canada