Association Nationale de Défense des Victimes de l'Amiante

Vous êtes ici : Accueil » L’ANDEVA » L’association nationale

L’association nationale


L’Andeva, l’association nationale de défense des victimes de l’amiante, est une association loi de 1901 dont le siège est à Vincennes. C’est aussi un réseau d’associations locales


Créée en 1996, à l’initiative de trois organisations

- L’ALERT (Association pour l’Etude des Risques au Travail)
- La FNATH (Fédération Nationale des Accidentés du Travail et des Handicapés)
- Le Comité Anti-Amiante de Jussieu

Ses Buts

- Promouvoir l’entraide et la solidarité entre les victimes de l’amiante, les regrouper pour défendre leurs intérêts,
- Aider à la reconnaissance de toutes les maladies liées à l’amiante (déclaration, recherche des expositions, aide juridique)
- Obtenir une indemnisation équitable pour toutes les victimes de l’amiante (travailleurs salariés, travailleurs non salariés, victimes environnementales) ainsi que pour les ayants droit des victimes décédées
- Aider les personnes qui engagent des actions en justice pour obtenir réparation de leurs préjudices et sanctionner les responsables de la catastrophe.
- Améliorer les conditions d’accès à la Cessation Anticipée d’Activité,
- Obtenir un suivi médical de qualité pendant et après l’activité professionnelle,
- Informer toutes les personnes susceptibles d’être exposées au risque amiante, les aider à se protéger et à se défendre, améliorer la prévention pour éviter de nouvelles victimes,
- Agir collectivement et représenter les victimes auprès des caisses primaires, du Fonds d’indemnisation des Victimes de l’Amiante, des institutions médicales et des pouvoirs publics,
- Imposer des réformes profondes en matière d’indemnisation des maladies, de médecine du travail et de prévention des risques professionnels.

L’Andeva regroupe...

...des victimes, des familles, des syndicalistes, des mutualistes, des personnes concernées par l’amiante.

Elle travaille avec des conseillers techniques (médecins, préventeurs, chercheurs) et des juristes.

C’est une association nationale qui compte 28 000 adhérents. I C’est aussi un réseau d’une soixantaine d’associations locales. Ces associations se sont souvent crées dans des villes où des entreprises ont exposé de nombreux salariés à l’amiante. Cette exposition professionnelle est à l’origine de nombreuses maladies. Mais ce n’est pas la seule. Des victimes qui prennent contact avec l’ANDEVA ont été touchées ailleurs que dans une entreprise.

Pour en savoir plus, n’hésitez pas à nous contacter.