Association Nationale de Défense des Victimes de l'Amiante

Vous êtes ici : Accueil » L’ANDEVA » Le Bulletin de l’Andeva » Numéro 31 (décembre 2009)

la mise en examen de Joseph Cuvelier

4 février 2010

Pour toutes les victimes d’Eternit, la mise en examen de Joseph Cuvelier est déjà une première et formidable victoire.

La mise en examen de Joseph Cuvelier, en tant que capitaine d’industrie est une première en France. Pour les anciens d’Eternit, c’est déjà une victoire. Ils veulent un procès exemplaire, pour que justice soit rendue aux victimes et aux familles. Ils veulent que la Justice soit dissuasive, afin d’empêcher d’autres drames pour l’avenir.

Cette mise en examen, à quelques semaines du procès de Turin est pour eux un formidable espoir, même si beaucoup doutent encore qu’elle aille à son terme.

En France, en Italie, en Suisse, en Belgique, en Autriche, aux Pays Bas, c’est par milliers que se comptent les victimes des sociétés que dirigeaient le Suisse Stephan Ernst Schmidheiny et le baron belge Jean-Louis de Cartier de Marchienne. La multinationale a semé la mort en Europe. Elle continue à le faire sur d’autres continents : au Brésil, en Inde, en Algérie...

A Turin deux de ses dirigeants devront rendre des comptes à la Justice. Ce qui est possible en Italie doit l’être en France.


Article paru dans le Bulletin de l’Andeva n°31 (Décembre 2009)