Association Nationale de Défense des Victimes de l'Amiante

Vous êtes ici : Accueil » L’ANDEVA » Le Bulletin de l’Andeva » Numéro 51 (mai 2016)

Un gendarme de l’OCLAESP indemnisé par le FIVA

21 mai 2016

Le 10 août 2015, le Fiva a indemnisé un gendarme de 45 ans atteint d’épaississements pleuraux. Il avait inhalé des fibres d’amiante en exerçant ses fonctions à l’Oclaesp.

Ce service de police judiciaire a en charge les atteintes à l’environnement et à la santé publique. Il mène des investigations et des interrogatoires dans le cadre de l’instruction des procédures pénales sur l’amiante.

En avril 2006, ce gendarme avait participé à une perquisition de l’OCLAESP au siège d’Eternit à Vernouillet dans les Yvelines.

Les gendarmes ont fouillé les archives pleines de poussières.Après plusieurs heures de travail, ils ont réalisé que cette poussière provenait d’étagères qui contenaient de l’amiante.

« Ils ont fait un rapport ; Eternit a été obligé de désamianter son siège social », dit Romain Bouvet, du Cabinet Ledoux, qui a suivi le dossier.

La gendarmerie a reconnu l’exposition. Le gendarme a été indemnisé. L’un de ses collègues a demandé au tribunal administratif la reconnaissance d’un préjudice d’anxiété.


Article tiré du Bulletin de l’Andeva No 51 (mai 2016)