Association Nationale de Défense des Victimes de l'Amiante

Vous êtes ici : Accueil » Actualité » 2007 » Octobre

Seine-Saint-Denis : un appel contre les cancers professionnels

18 octobre 2007

Un appel contre les cancers professionnels a été lancé à l’initiative d’Hervé Bramy, d’Annie Thébaud-Mony, de Jean-Paul Teissonnière et des membres du réseau "Prévenir les Cancers Professionnels" en Seine-Saint-Denis.

Il y a urgence

Cet appel intervient après la publication par l’Académie de Médecine et l’Académie des Science d’un rapport scandaleux, qui voit dans les comportements individuels la cause quasi-exclusive des cancers, en ignorant superbement l’importance des cancers dus au travail.

Il est également une réponse aux organisateurs du "Grenelle de l’Environnement" qui escamotent une vérité d’évidence : la source principale des contaminations environnementales est l’activité industrielle : les premiers à inhaler les produits qui polluent l’environnement, ce sont les ouvriers qui les fabriquent !

Il est donc important que soit prise une initiative publique qui rappelle que la sous-déclaration des cancers professionnels profite aux employeurs et creuse le déficit de la Sécurité sociale ; une initiative qui dénonce les directions d’entreprise qui utilisent encore des substances très dangereuses sans informer leurs salariés.

L’appel indique qu’il y a "urgence à agir en termes de politique de santé publique, de politique de sécurité environnementale et de reconnaissance des droits fondamentaux de la personne humaine".

Il réclame des réformes profondes pour développer la recherche en matière de toxicologie, faciliter la reconnaissance et d’indemnisation des cancers professionnels, organiser une véritable veille sanitaire sur ces pathologies, conserver la mémoire des expositions professionnelles, imposer le respect du code du travail, améliorer le suivi médical, élargir les droits des CHSCT, former et informer les élus et les salariés en particulier ceux des PME, les sous-traitants et les précaires, pour une véritable reconnaissance de la responsabilité pénale des employeurs et des donneurs d’ordres...

L’importance d’un travail en réseau

Cet appel se situe dans le prolongement d’un travail en réseau engagé depuis plus d’un an en Seine-Saint-Denis, avec notamment la participation du Conseil Général, de syndicalistes de diverses obédiences, de l’Addeva 93, de SCOP 93 et des Mutuelles de France.

Ce travail en réseau s’est d’abord traduit par l’organisation de forums sur les cancérogènes à la Biennale de l’Environnement.

Il s’est prolongé par une journée intersyndicale départementale d’information et de formation sur les cancers professionnels, à la Bourse du travail de Bobigny, à l’appel de six organisations syndicales. Cette journée qui a réuni de nombreux élus de CHSCT s’est tenue avec la participation du Conseil Général, de l’Addeva 93, de SCOP 93, de l’ARACT, de la Direction régionale du travail et de médecins du travail et de mutualistes.

Trois numéros d’un bulletin de liaison "Prévenir les cancers d’origine professionnels" sont parus et envoyés aux membres du réseau.

La diversité des signataires de cet appel (élus, scientifiques, médecins, associations, syndicalistes, mutualistes, juristes) est le reflet de la diversité des participants à ce réseau cancer.

L’Addeva 93 soutien cet appel et invite toutes les personnes qui le souhaitent à le signer.

Elle propose aux victimes qui le font de préciser leur situation (exemple : "victime de l’amiante", "veuve de l’amiante") et l’établissement où a eu lieu la contamination (exemple : Wanner Isofi à Aubervilliers, ou CMMP à Aulnay-sous-Bois), afin de "montrer du doigt" les employeurs responsables de ces maladies et de ces décès.


Le texte de l’appel

http://www.seine-saint-denis.fr/IMG/pdf/CG93_Petition.pdf


Comment le signer

- soit en envoyant les signatures à l’ADDEVA 93 :
Mail : addeva93@wanadoo.fr,
Adresse : 26 avenue Gabriel Péri 93120 La Courneuve
Téléphone : 01.48.37.34.64.

- soit directement en ligne sur le site du Conseil Général de Seine-Saint-Denis