Association Nationale de Défense des Victimes de l'Amiante

Vous êtes ici : Accueil » L’ANDEVA » Le Bulletin de l’Andeva » Numéro 34 (janvier 2011)

Pour une planète sans amiante

13 janvier 2011

Cette photo, publiée par un journal canadien a été prise près d’une usine d’amiante-ciment en Indonésie : des miséreux ramassent des déchets
de plastique et d’amiante dans une décharge à l’air libre. Le logo « Lab Chrysotile », bien visible sur des sacs plastique, signe la provenance : Thetford Mines au Québec.

Jour après jour, les multinationales de l’amiante continuent leur activité meurtrière, avec la complicité active de certains Etats.

L’interdiction de l’amiante en Europe ne les a pas arrêtées. Elles ont réorienté leurs exportations vers des pays où il n’existe aucune législation protectrice des salariés susceptible de gêner leur business : le commerce de la mort se porte bien.

La lutte pour l’interdiction mondiale de l’amiante se joue aujourd’hui sur tous les fronts : au Canada, au Brésil, en Inde, en Russie… L’action internationale contre l’ouverture d’une nouvelle mine d’amiante souterraine dans la ville d’Asbestos prend valeur de symbole.

Si nous ne réussissons pas à les empêcher de nuire, c’est une véritable explosion de cancers de l’amiante que connaîtront ces pays dans 30 ans.


Article tiré du Bulletin de l’Andeva N°34 (janvier 2011)