Association Nationale de Défense des Victimes de l'Amiante

Vous êtes ici : Accueil » L’ANDEVA » Le Bulletin de l’Andeva » Numéro 29 (mars 2009)

NANTES

13 mai 2009

Les amiantés
du Tripode
envisagent d’aller en Justice.

Le Tripode contenait 350 tonnes d’amiante. Il a été détruit en 2005. De 1972 à 1993, 1 800 salariés y ont travaillé. Quatre ans après la destruction, l’intersyndicale dénonce l’attitude de l’administration : "Le ministère des finances refuse de communiquer aux organisations syndicales la liste anonyme des anomalies détectées, lors des examens notamment des scanners réalisés".
L’intersyndicale envisage de porter plainte.


Article paru dans le Bulletin de l’Andeva n°29 (avril 2009)