Association Nationale de Défense des Victimes de l'Amiante

Vous êtes ici : Accueil » L’ANDEVA » Communiqués de presse

Les victimes de l’amiante contre le gel des rentes des victimes du travail

19 juin 2014

COMMUNIQUE DE PRESSE

Vincennes, le 19 juin 2014

Les victimes de l’amiante contre le gel des rentes des victimes du travail

Après le gel des pensions d’invalidité, le gouvernement annonce qu’il va geler les rentes des victimes d’accident du travail et de maladies professionnelles, qui étaient jusqu’ici revalorisées chaque années depuis 60 ans !

Une mesure choquante prise au nom du « plan d’économie de 50 milliards » et soumise au Parlement à l’article 9 du projet de loi rectificative de financement de la Sécurité sociale.

S’ajoutant à beaucoup d’autres, elle va frapper de plein fouet des salariés et des retraités de revenus modestes, dont les conditions de travail ont altéré l’intégrité physique et la santé. Elle va aussi frapper les familles endeuillées par un décès consécutif à un accident du travail ou une maladie professionnelle.

Au lieu de mettre à contribution les employeurs responsables de ces maladies et de ces accidents, le gouvernement ampute les revenus de ceux qui en sont victimes !

Il diminue ainsi les faibles revenus des victimes déjà injustement rognés par une franchise médicale et le non remboursement de certains frais médicaux.

C’est totalement inacceptable.

L’Andeva, comme la Fnath, demande à tous les parlementaires soucieux de la santé au travail de refuser de voter cette mesure.