Association Nationale de Défense des Victimes de l'Amiante

Vous êtes ici : Accueil » Actualité » 2009 » Mars

Le procès engagé par près de 3000 victimes italiennes contre deux hauts responsables du groupe Eternit s’ouvrira le 6 avril à Turin

1er mars 2009

Stephan Ernest Schmidheiny et Jean Louis Marie Gislain De Cartier de Marchienne, deux hauts responsables de la multinationale Eternit ont été mis en examen en qualité de responsables effectifs de la gestion de la société Eternit Spa et de ses établissements de Casale Monferrato, Cavagnolo, Bagnoli et Rubiera.

- Il leur est reproché de ne pas avoir pris de mesures de prévention efficaces pour protéger les ouvriers (systèmes d’aspiration, travail en vase clos, protection individuelles, prise en charge du nettoyage des vêtements de travail),malgré la survenue de plusieurs cas de pathologies dues à cette exposition à l’amiante, ce qui constitue une circonstance aggravante.
- Il leur est également reproché d’avoir causé une pollution importante aux alentours de l’usine en livrant à des organismes privés et publics des matériaux à base d’amiante utilisés pour le pavage des routes et des sols et comme matériau d’isolation de maisons individuelles, sans informer les personnes concernées du danger (cette pollution, qui perdure aujourd’hui, ayant contaminé des enfants exposés à l’amiante en jouant aux alentours de l’usine).
- il leur est enfin reproché de ne pas avoir organisé le lavage des vetements de travail à l’intérieur des établissements, exposant ainsi à l’inhalation de poussières d’amiante les membres de la famille des salariés, et particulièrement les épouses qui ont lavé ces vêtements de travail.

Dans ces quatre usines, l’amiante a été introduit à grande échelle dans les milieux de travail et de vie quotidienne sur une grande échelle et pendant plusieurs décennies, causant le décès d’un grand nombre de travailleurs et de simples habitants.

L’audience préliminaire aura lieu au Palais de Justice de Turin le 6 avril à 10 heures. Les audiences suivantes sont annoncées pour les 8 avril, 16 avril, 22 et 23 avril.

Un site internet a été ouvert pour l’occasion par l’Association des victimes de l’amiante de Casale Monferrato. Il contient de nombreuses informations (il est en anglais et en italien)

Un rassemblement est organisé à Turin le 6 avril devant le Palais de Justice. Il sera suivi d’une conférence de presse.

Des victimes de France et de Belgique s’y rendront pour manifester leur soutien.

 


Pour davantage d’informations, lire :

- le dossier de quatre pages paru dans le Bulletin de l’Andeva N°25 (avec une interview de Sergio Bonetto, avocat des victimes d’Eternit italiennes),

- l’article paru dans le Bulletin de l’Andeva N° 26 : Une délégation du CAPER Bourgogne en visite à Casale Monferrato.

Voir également sur le site de VIVA les émouvants témoignages filmés de victimes d’Eternit italiennes, belges, suisses et françaises présentés le 16 décembre à la réunion de Strasbourg "Amiante : un drame sans frontières"