Association Nationale de Défense des Victimes de l'Amiante

Vous êtes ici : Accueil » L’ANDEVA » Le Bulletin de l’Andeva » Numéro 53 (janvier 2017)

Le Tripode de Nantes sera-t-il classé en « site amianté » ?

27 janvier 2017

Les fédérations Cgt, Cfdt, Fo, Unsa, Solidaires et Cftc ont été reçues au ministère de la fonction publique pour demander le classement du Tripode de Nantes en « site amianté ».

Ce classement ouvrirait l’accès à la «  pré-retraite amiante  » pour les agents de l’Etat issus de l’Insee, du Trésor public, du ministère des Affaires étrangères qui ont occupé entre 1972 et 1993 cette tour bourrée d’amiante, évacuée en 1993, puis désamiantée et détruite en 2005.

Les syndicats s’appuient sur une étude de mortalité comparée entre les agents du Tripode et des agents des Impots de l’Ouest  : «  l’âge moyen au décès est significativement plus faible pour les agents du Tripode que ceux de la cohorte externe  : 63 ans versus 69 ans  ».

La Directrice de cabinet de la ministre a promis une réponse pour début 2017.


Article tiré du Bulletin de l’Andeva N°53 (janvier 2017)