Association Nationale de Défense des Victimes de l'Amiante

Vous êtes ici : Accueil » L’ANDEVA » Le Bulletin de l’Andeva » Numéro 43 (septembre 2013)

La une : Victimes d’Eternit sans frontières

11 septembre 2013

Les 18 ans de prison infligés à Schmidheiny par le cour d’appel de Turin ont été un énorme encouragement pour les victimes de la multinationale de l’amiante-ciment en Italie et sur toute la planète :

- A Casale Monferrato, on prépare des procès "Eternit bis" et "Eternit ter" pour les victimes italiennes contaminées dans d’autre pays.

- A Seville, une semaine après Turin, des victimes sont venues de toute l’Espagne pour le procès contre Uralita, "l’Eternit espagnol".

- A São Paulo, pour la première fois au Brésil, de lourdes condamnations ont été infligées à Eternit Brasil.

- A Bruxelles, les premier procès d’une victime environnementale contre Eternit devrait bientôt passer en appel.

- A Paris, 6 directeurs d’établissements Eternit dont le mise en examen avait été annulée par un arrêt scandaleux de la chambre de l’instruction de la Cour d’appel de Paris viennent d’être remis en examen.

- En France, il faudra encore se battre pour que se tienne le procès pénal que les victimes attendent depuis 17 ans et pour que tous les responsables soient sur le banc des accusés.


Article paru dans le Bulletin de l’Andeva n°43 (septembre 2013)