Association Nationale de Défense des Victimes de l'Amiante

Vous êtes ici : Accueil » Actualité » 2008 » Janvier

La Ville de Genève met en ligne une liste d’établissements scolaires amiantés

23 janvier 2008

La Ville a publie sur son site Internet la liste de ses vingt-trois écoles primaires où de l’amiante subsiste.

Son message est rassurant : enfants, enseignants ou parents ne courent aucun danger. Les interventions planifiées ont pour seul but d’éviter tout incident futur.

Suite à la découverte d’amiante dans l’Ecole des Crêts-de-Champel en 2006, toutes les écoles construites avant 1991, année d’interdiction de l’amiante, ont été expertisées.

« Partout où de l’amiante a été retrouvé, les analyses d’air se sont révélées négatives car les éléments qui contiennent de l’amiante sont stables. Ils ne sont ni déplacés, ni percés, etc. S’ils l’étaient, les concentrations -mesurées risqueraient de -dépasser les normes admises. » , assure Simone -Irminger, responsable du Service des écoles.

Tous ces bâtiments seront assainis. Trois d’entre eux nécessiteront des travaux importants pour un montant qui se situera entre 600 000 et 700 000 francs suisses : les Ecoles de Vieusseux et des Contamines (faux-plafonds) et celle des Crêts-de-Champel (isolation phonique de la salle de cinéma).

Dans les vingt autres établissements concernés, les services municipaux interviendront dans le cadre de l’entretien courant. Selon Simone Irminger, l’amiante s’y trouve en très faible quantité et dans des endroits inaccessibles (plaques situées derrière un radiateur ou un luminaire par exemple). « Ces éléments ne représentent pas un souci, car nous n’imaginons pas que quelqu’un vienne à percer un carton amianté derrière un radiateur dans un local technique », a-t-elle indiqué.

La Ville a fait analyser les écoles construites avant 1991 (26 sur 53).
Mais Manuel Tornare, le magistrat chargé du dossier, a décidé d’étendre l’analyse aux écoles construites entre 1991 et 2000. La liste exhaustive des bâtiments touchés sera publiée en fin d’année civile.


L’état des lieux

- Trois écoles à traiter en priorité : Contamines, Crêts-de-Champel, Vieusseux.

-  Vingt écoles peu contaminées : Allières, Charles-Girond, Charmilles, Cité-Jonction, Devin-du-Village, Ecole de formation préprofessionnelle de Saint-Gervais, annexe des Franchises, Geisendorf central, Geisendorf Faller, Geisendorf gym, Geisendorf poterie, Hugo-de-Senger I, Liotard, Montchoisy, Pâquis-centre, Roches, Seujet, Trembley I, Trembley II, Vollandes.

-  Trois écoles épargnées : Hugo-de-Senger II, Hugo-de-Senger « Théâtre des marionnettes », Minoteries.


Le Site Internet

- La liste détaillée se trouve sur le site officiel de la ville de Genève à l’adresse suivante :
http://www.ville-ge.ch/dpt5/documen...