Association Nationale de Défense des Victimes de l'Amiante

Vous êtes ici : Accueil » Actualité » 2011 » Février

L’Andeva et la Fnath soutiennent le mouvement des magistrats

9 février 2011

L’Andeva et la Fnath soutiennent le mouvement des magistrats et seront à leurs côtés pour défendre une justice indépendante, responsable et respectée, dotée des moyens nécessaires à son exercice.

Dans un communiqué commun elles considèrent qu’en réduisant les moyens de la justice malgré les multiples alertes lancées par les magistrats, les pouvoirs publics ont commis une "faute inexcusable" et qu’ils "n’ont fait ces dernières années qu’aggraver la situation".

"Monsieur Sarkozy préfère rejeter la faute sur les « lampistes » plutôt que d’assumer les conséquences de ses choix politiques, indiquent les deux associations. Il est plus facile de surfer sur l’émotion de l’opinion à chaque fois qu’un drame horrible se produit, en désignant des boucs émissaires, que de reconnaître ses propres erreurs d’appréciation et de remédier à la situation en prenant les mesures concrètes dont le système judiciaire a besoin et qui seules permettront de prévenir la survenue d’autres drames dans le futur.

L’ANDEVA et la FNATH qui, depuis des années, dénoncent le manque de moyens chronique des juges du pôle judiciaire de santé publique en charge de l’instruction de l’affaire de l’amiante, tiennent à apporter leur soutien aux magistrats et seront présentes à leurs côtés, ce jeudi, à Nantes et dans plusieurs autres villes.