Association Nationale de Défense des Victimes de l'Amiante

Vous êtes ici : Accueil » L’ANDEVA » Le Bulletin de l’Andeva » Numéro 5 (juin 1999)

L’Amiante interdit dans toute l’Europe au 1er janvier 2005

18 novembre 2006

Le 4 mai 99, la Commission des Communautés
Européennes a adopté une directive interdisant la
mise sur le marché et l’utilisation des fibres
d’amiante qui étaient encore autorisées dans
certains pays, notamment le chrysotile. Tous les pays de
l’U.E. devront avoir transposé cette directive en
droit national avant le 1er janvier 2005.

Cette directive constitue une étape très
importante. Mais ce n’est qu’une étape car elle
n’empêche pas que des firmes européennes -
Saint-Gobain et Eternit - continuent à produire et
à vendre de l’amiante sur d’autres continents,
en particulier en Amérique Latine et en Asie. Cette
stratégie de double standard - " ce qui est
mauvais pour nous est bon pour vous " - est inacceptable quand
on sait les terribles conséquences qui vont en
résulter. Le Brésil, " pays
d’accueil " de Saint-Gobain et Eternit, commence
à voir apparaître les mésothéliomes
liés aux expositions des années 60-70, dates
d’implantation des firmes européennes au
Brésil. Tandis que l’Europe interdit l’amiante,
les représentants de l’industrie européenne au
Brésil - via une Commission Permanente de
l’Amiante (le CPA brésilien) - persistent à
affirmer par voie de presse que l’usage de l’amiante
sans risque est possible...

Ban Asbestos continue son action pour une interdiction
mondiale de l’amiante et la condamnation des industriels
qui perpétuent ce commerce mortifère.

Pour adhérer à Ban asbestos
écrire à Patrick Herman,
Aigues, 12230 NANT


article paru dans le Bulletin de l’Andeva N°5 (juin 1999)