Association Nationale de Défense des Victimes de l'Amiante

Vous êtes ici : Accueil » L’ANDEVA » Le Bulletin de l’Andeva » Numéro 1 (Août 1996)

JUSSIEU : Le gouvernement cafouille

5 décembre 2007

Jussieu est un grand campus proche de la Seine. Il héberge plus de 40 000 étudiants et environ 10 000 enseignants, chercheurs, personnels techniques et administratifs.

La construction s’est arrêtée en 1972. Toute la structure métallique est floquée à l’amiante pour augmenter sa résistance au feu. Ironiquement, le dernier rapport d’experts sur le bâtiment, après avoir constaté "les risques importants d’exposition à l’amiante" épingle aussi la sécurité électricité et incendie.

Jussieu a été, il y a vingt ans, le foyer de la première campagne contre l’amiante en France.

Pourtant, vingt ans après, rien ou si peu a été fait. Malgré l’annonce "spectaculaire" de Jacques Chirac, les ministères n’ont rien entrepris à ce jour pour règler ce problème de santé publique.

Le Comité anti-amiante, membre fondateur de l’Andeva, demande toujours que soient engagés d’urgence les travaux d’enlèvement de l’amiante.

En effet, des solutions pragmatiques existent pour décontaminer le bâtiment, tout en sauvegardant le potentiel de recherche et d’enseignement des deux universités.


Article paru dans le Bulletin de l’Andeva N°1 (août 1996)