Association Nationale de Défense des Victimes de l'Amiante

Vous êtes ici : Accueil » L’ANDEVA » Le Bulletin de l’Andeva » Numéro 6 (février 2000)

Infos Internationales

1er janvier 2001

INFOS INTERNATIONALES

- interdiction de l’amiante en europe
- plainte du canada contre la france
- l’interdiction doit être mondiale


Interdiction de l’amiante en Europe

La directive d’interdiction de l’amiante
dans l’Union Européenne a été
adoptée en juillet 1999.

Les pays membres n’ayant pas encore interdit la
production, la commercialisation et l’usage de
l’amiante ont jusqu’à 2005 pour transposer cette
directive en droit national. Il s’agit de la Grèce, de
l’Espagne et du Portugal.

Le Royaume Uni a interdit l’amiante en octobre 1999.


Plainte du Canada contre la France

Suite à l’interdiction de l’amiante, le
Canada a porté plainte contre la France (pour " entrave
à la liberté du commerce ") devant
l’Organisation Mondiale du Commerce (OMC).

Cette plainte est toujours en instance de décision.

Des experts soumis à une confidentialité
rigoureuse étudient le dossier... qui a
été repoussé au printemps, alors qu’il
devait être à l’ordre du jour de l’OMC au
moment de la réunion de
Seattle.

Un expert francais a dit qu’il n’imaginait pas avoir
à faire face à une telle mauvaise foi scientifique de
la part des experts de la partie adverse !!..

A suivre...


L’interdiction doit être mondiale

L’amiante est désormais
" réservée " presque exclusivement aux
continents africain, asiatique, et au sous-continent
latino-américain.

Aujourd’hui des procès internationaux passent
devant les juridiction des pays où se trouvent les
sièges des multinationales.

C’est ainsi que des travailleurs sud-africains ont
porté plainte contre des firmes anglaises.

L’interdiction doit être mondiale.


Article paru dans le bulletin de l’Andeva N°6 (février 2000)