Association Nationale de Défense des Victimes de l'Amiante

Vous êtes ici : Accueil » L’ANDEVA » Le Bulletin de l’Andeva » Numéro 7 (octobre 2000)

Hommage à Henri Pézerat

1er janvier 2001

VIE DE l’ASSOCIATION
La Conférence Internationale contre l’Amiante rend hommage au travail d’Henri Pézerat

Une trentaine de membres des associations du
réseau ont participé à ces deux
journées le 30 juin et le 1er juillet à
Vincennes.

Le prix June Hancock a été remis à Henri
Pézerat pour son importante contribution à la lutte
internationale pour l’interdiction de l’amiante.

June Hancock est décédée - comme sa
mère - d’un mésothéliome, après trois
années de douleur, et un combat exemplaire pour les droits
des victimes de l’amiante. Elle vivait en Grande Bretagne,
près d’une usine d’amiante de la firme Turner and Newall,
une multinationale responsable de milliers de morts à
travers le monde.

Henri ne pouvant se rendre à Osasco, ce prix lui a
été remis à Vincennes le 30 août par
Laurie Lazan-Allen et Annie Thébaud-Mony au nom du
Comité d’Organisation.

Il a remercié les organisateurs du congrès, et
tous ceux qui étaient venus ou avaient écrit pour lui
témoigner leur amitié. Au-delà des
résultats immédiats des actions de l’Andeva et des
associations de victimes de l’amiante dans le monde, il a
évoqué les enjeux et la signification des luttes de
toutes les victimes de maladies professionnelles et
environnementales.


Article paru dans le bulletin de l’Andeva
N°7 (octobre 2000)