Association Nationale de Défense des Victimes de l'Amiante

Vous êtes ici : Accueil » L’ANDEVA » Le Bulletin de l’Andeva » Numéro 57 (mai 2018)

Grâce à l’Adeva centre, son cancer ne sera pas sous-indemnisé

18 mai 2018

« En septembre 2015, un adhérent de l’Adeva Centre est opéré d’un cancer broncho-pulmonaire, explique André Letouzé. On lui enlève deux lobes.

En mai 2016, la CPAM Centre/Val-de-Loire prend en charge la maladie, mais en janvier 2017 le médecin conseil accorde un taux d’incapacité de 43%, (inférieur au barème officiel de la Sécurité sociale)

Aidé par l’Adeva Centre et l’Andeva, il conteste ce taux auprès du tribunal du contentieux de l’incapacité (TCI), qui, le 17 juillet 2017, relève ce taux à 67%.

La CPAM s’acharne : Le 9 Août 2017, elle conteste la décision du TCI devant la Cour nationale (CNITAAT) à Amiens

Puis, le 10 janvier 2018, elle se ravise et envoie une notification rectificative qui reprend le taux d’IPP à 67% (qu’elle avait contesté), avant même que la CNITAAT ait statué et sans l’en avertir. Bonne nouvelle, mais on se demande parfois s’il y a un pilote dans l’avion...


Article tiré du Bulletin de l’Andeva No 57 (mai 2018)