Association Nationale de Défense des Victimes de l'Amiante

Vous êtes ici : Accueil » L’ANDEVA » Le Bulletin de l’Andeva » Numéro 7 (octobre 2000)

Désamiantage Jussieu

1er janvier 2001

NOUVELLES DE JUSSIEU :
Où en sont les travaux de retrait de l’amiante ?

Il y a 5 ans, " une opération globale, rapide
et massive d’enlèvement de l’amiante sur
l’ensemble du campus
" était
préconisée par un rapport faisant suite à de
nombreux autres qui, dès 1975, avaient alerté les
pouvoirs publics sur les le risque amiante à Jussieu.

Il y a 4 ans, François Bayrou annonçait un plan de
désamiantage - avec en décembre 96 signature
d’un contrat avec les chefs des établissements du
campus - qui prévoyait des travaux s’étalant
sur 3 ans. Un établissement public avait
été créé en avril 1997 pour conduire
les travaux.

Plus de 3 ans après sa création, le bilan est
affligeant : Une " barre ", soit 2,5%
seulement de la surface à traiter a été
désamiantée et devrait être livrée cet
automne, une fois la rénovation terminée. Trois
autres barres viennent d’être mises en chantier et ne
seront pas livrées avant fin 2001.

Au total les travaux ne sont engagés que sur 10% du
campus. Sur les 90% restants, on doit toujours
" vivre " avec l’amiante.

Le désamiantage ne pose pas de difficultés
techniques insolubles : à Jussieu, trois
demi-étages d’un laboratoire de physique ont
été désamiantés en 1996-1997.

Mais pour que le chantier avance à un rythme soutenu, il
faudrait volonté politique de considérer ce
problème comme prioritaire.

Or la volonté manque pour mettre à disposition les
locaux provisoires nécessaires au relogement des
activités pendant les travaux.

Pendant ce temps, le nombre de maladies professionnelles
liées à l’amiante à Jussieu ne cesse de
croître : il est passé de 9 à l’automne
1994 à 62 à l’été 2 000.


Article paru dans le bulletin de l’Andeva
N°7 (octobre 2000)