Association Nationale de Défense des Victimes de l'Amiante

Vous êtes ici : Accueil » L’ANDEVA » Le Bulletin de l’Andeva » Numéro 30 (septembre 2009)

Courrier, témoignages : des plaques de Fibrociment dans la benne à gravats

7 septembre 2009

J’habite dans un petit village de l’Yonne.

En 2008, j’avais rencontré le maire, qui est aussi Président de la Communauté de Commune du Sénonais, à titre personnel et j’en avais profité pour lui poser une question sur « l’accueil » des déchets contenants de l’amiante, dans les déchetteries. Sa réponse a été claire : nous ne savons pas quoi faire et si vous pouviez nous aider ce serait bien...

J’ai envoyé le bulletin de l’Andeva avec un article sur les déchetteries de Seine Maritime, qui mettent des sacs spéciaux étanches à disposition des particuliers.

Début juillet 2009 je me suis rendu à la déchetterie et j’ai posé une seule question : où met- on les déchets contenant de l’amiante ? Réponse du préposé : vous les mettez dans la benne à gravats !

Le 29 juillet, j’ai envoyé un courrier au Président de la Communauté de communes du Senonais.

Le 7 août 2009, je suis retourné à la déchetterie, à titre personnel. Je suis passé vers la benne à gravats et j’ai vu une multitude de plaques de fibro ciment brisées, entassées sans protection, à l’air libre. J’ai pris des photos.
Le jour même, j’ai appelé le responsable, qui s’est senti agressé. Il m’a fait comprendre que je n’aurais pas dû faire de photos ni de démarches... Il ne fallait surtout pas en faire « une affaire d’État »...

J’avais déjà alerté la presse...

A ce jour nous ne savons pas où vont ces « gravats » chargés d’amiante, nous sommes en attente d’une réponse.

Patrick Thourigny

Président de
l’ADDEVA YONNE