Association Nationale de Défense des Victimes de l'Amiante

Vous êtes ici : Accueil » International » Canada

Communiqués et manifestations de l’ANDEVA contre la politique du Canada

9 janvier 2011

 

Les gouvernements du Canada et du Québec mènent depuis des décennies une politique mensongère et criminelle visant à préserver les intérêts de l’industrie minière québecoise. Parmi nombre d’actes scandaleux, citons trois faits saillants

• En 1998 le Canada entame une procédure contre la France et la Communauté Européenne auprès de l’Organisation Mondiale du Commerce (OMC). Le but est de punir la France d’avoir interdit l’amiante et d’essayer de faire que la Communauté Européenne ne suive pas. Le Canada échoue.

• Par trois fois (en 2004, 2006 et 2008) le gouvernement du Canada manoeuvre pour saboter la Convention Internationale de Rotterdam (sous l’égide de l’ONU). Il s’agit pour les canadiens d’éviter que l’amiante (chrysotile) soit inscrit sur la liste des produits dangereux, ce qui rendrait plus difficile son commerce vers les pays en voie de développement. Le Canada réussit.

• En 2010, le gouvernement du Québec annonce son intention de subventionner l’ouverture d’une nouvelle mine d’amiante souterraine près de la ville d’Asbestos. Plus précisément le gouvernement envisage d’accorder une garantie de prêt de 58 millions de dollars pour renflouer les caisses de la Mine Jeffrey et favoriser son expansion. La décision reste en suspens (janvier 2010).

• En 2011, les réprésentants du gouvernement canadien sabotent une nouvelle fois la Convention internationale de Rotterdam en opposant un veto « surprise » (qu’ils sont incapables de justifier par le moindre argument).

 


Communiqués de presse ANDEVA/Comité Anti Amiante Jussieu


— 13 mars 2001

L’organisation mondiale du commerce (OMC) déboute en appel le Canada : l’OMC confirme que l’interdiction de l’amiante, bien que contrevenant aux règles générales du libre échange, était une mesure « nécessaire à la protection de la santé et de la vie des personnes ».

Une décision historique : l’OMC reconnait que la protection de la santé publique justifie l’interdiction de l’amiante


— 22 septembre 2004 :

Le Canada, La Russie et la Chine, bloquent l’inscription de l’amiante chrysotile sur la liste des produits dangereux Un crime contre la santé publique


— 14 octobre 2006 :

Le Canada récidive deux ans plus tard. AMIANTE : LE CRIME DU Canada CONTRE LES POPULATIONS DE LA PLANETE

AMIANTE : UN CRIME CONTRE LA SANTÉ DES POPULATIONS DE LA PLANÈTE


— 28 octobre 2008 Convention de Rotterdam - Amiante et Canada : vers une récidive criminelle du gouvernement canadien ?

Convention de Rotterdam - Amiante et Canada : vers une récidive criminelle du gouvernement canadien ?


— 3 mars 2009

Après avoir poursuivi en justice pour diffamation deux responsables de l’Andeva, l’Institut du Chrysotile de désiste piteusement.

Amiante : Les Canadiens renonçent à poursuivre l’Andeva


— 1er Juillet 2009

La politique criminelle du gouvernement canadien suscite une vague d’indignation. À Paris, Sydney, Washington, Londres, les victimes demandent au Canada de cesser ses exportations d’amiante.

Paris, Sydney, Washington, Londres : Les victimes demandent au Canada de cesser ses exportations d’amiante

Le 1er juillet 2009, l’Andeva et le Comité Anti Amiante organisent une manifestation symbolique devant l’ambassade du Canada à Paris

Photos de la manifestation du 1 juillet 2009

L’ANDEVA et le Comité Anti Amiante ont écrit à l’ambassadeur une lettre l’interpelant sur l’utilisation de fonds publics canadiens pour poursuivre en justice des militants de l’Andeva et lui demandant de transmettre un APPEL au premier ministre l’exhortant à cesser d’exporter l’amiante canadien.

Appel urgent auprès du premier ministre Stephen Harper


— 10 juin 2010

Le gouvernement du Québec annonce son intention de financer une nouvelle mine d’amiante !

AMIANTE : le gouvernement du Québec s’apprête à financer une nouvelle mine d’amiante !


— 1 Juillet 2010 Le jour de la fête nationale du Canada est une nouvelle fois l’occasion de dénoncer haut et fort les forfaits du gouvernement. AMIANTE : 1er Juillet, le Canada s’apprête à fêter sa nouvelle mine d’amiante !

AMIANTE : 1er Juillet 2010, le Canada s’apprête à fêter sa nouvelle mine d’amiante !

NON au financement de l’ouverture d’une nouvelle mine d’amiante

L’ANDEVA et le Comité Anti Amiante organisent une manifestation devant l’ambassade du Canada le jour de la fête nationale (1 juillet 2010)

- en adressant une lettre ouverte à l’ambassadeur :

Lette ouverte : Appel pour que le Canada cesse d’empoisonner la planète avec son amiante

- en distribuant un tract :

CANADIEN(NE)S : LAISSEZ VOTRE AMIANTE SOUS TERRE !

Voir les PHOTOS de la manisfestation du 1er juillet 2010


— 8 décembre 2010

AMIANTE au CANADA : le gouvernement du Québec prépare un cadeau de Noël de 58 millions de dollars pour sauver l’industrie minière de l’amiante !

AMIANTE au CANADA : le gouvernement du Québec prépare un cadeau de Noël de 58 millions de dollars pour sauver l’industrie minière de l’amiante !

Bravant le froid, une manifestation symbolique de protestation a cette fois pour cible la Délégation Générale du Québec (Paris, 16ème).

Voir les photos et commentaires (en anglais) des manifestations de décembre 2010 à Mumbai (Inde), Manille (Philippines), Londres (Royaume-Uni), Hong-Kong, Tokyo (Japon), Séoul (Corée) sur le site de Ban Asbestos Secretariat

Voir les PHOTOS de la manifestation du 8 décembre 2010 devant la délégation du Québec à Paris


17 Juin 2011 : Communiqué de presse

Convention de Rotterdam : Le gouvernement du Canada et ses trafiquants d’amiante veulent de nouveau empêcher l’inscription de l’amiante sur la liste des produits dangereux

1 juillet 2001 : Communiqué de presse

Le premier ministre du Canada fête sa victoire et la fin de la Convention de Rotterdam avec ses amis trafiquants d’amiante