Association Nationale de Défense des Victimes de l'Amiante

Vous êtes ici : Accueil » L’ANDEVA » Le Bulletin de l’Andeva » Numéro 33 (août 2010)

Aubervilliers (Seine-Saint-Denis) : Kaefer Wanner (ex Wanner Isofi) condamné 20 ans après

4 septembre 2010

Lucien Marache avait travaillé comme projeteur d’amiante chez Kaefer Wanner (ex-Wanner Isofi) à Aubervilliers. Il est mort d’un cancer le 1er janvier 1980. Son épouse, contaminée en lavant ses bleus, avait des plaques pleurales. Leur fille, Aline Fabre, en a aussi.

Les projeteurs travaillaient dans un nuage de poussières d’amiante. Ils floquaient des plafonds ou des structures métalliques avec un mélange de colle et d’amiante en poudre projeté. Ils avaient des amas de fibres d’amiante dans le nez, la gorge, les yeux… Ils n’étaient ni informés ni protégés.

En 1977 Lucien, reconnu en maladie professionnelle avec un taux d’incapacité de 50%, avait envoyé une lettre à Simone Weil, ministre de la Santé. « Ma santé est irrémédiablement compromise », écrivait-il. Il mettait en cause la direction et le médecin du travail : « responsables de la mort de plusieurs de mes compagnons de travail ». Il en donnait la liste. 

Une véritable hécatombe industrielle sévit chez Kaefer Wanner (qui prospère aujourd’hui dans les activités de retrait d’amiante !).

Aline et son frère ont eu le courage d’engager une action en faute inexcusable. Le Tass de Cergy leur a donné raison en condamnant l’employeur. 


Article tiré du Bulletin de l’Andeva N°33 (août 2010)