Association Nationale de Défense des Victimes de l'Amiante

Vous êtes ici : Accueil » Actualité » 2015 » Avril

Après les arrêts rendu le 14 avril par la Cour de cassation, la Fnath , l’Andeva et le Comité anti-amiante Jussieu dénoncent "une faillite de l’institution judiciaire"

14 avril 2015

Après 19 ans d’instruction, la Cour de Cassation a rejeté, dans le dossier « Condé sur Noireau », le pourvoi des victimes de l’amiante contre l’annulation de la mise en examen de responsables de la direction des relations au travail (Martine Aubry, Olivier Dutheillet de Lamothe et Jean-Luc Pasquier) et des principaux membres du Comité Permanent Amiante, la structure de lobbying des industriels de l’amiante, qui s’est opposée avec succès à la mise en place d’une réglementation de protection efficace contre le risque lié à l’amiante.

Dans un communiqué de presse du 14 avril, la Fnath, l’Andeva et le comité anti-amiante Jussieu dénoncent "un second scandale de l’amiante" qui traduit une véritable "faillite de l’institution judiciaire".