Association Nationale de Défense des Victimes de l'Amiante

Vous êtes ici : Accueil » L’ANDEVA » Communiqués de presse

Amiante : succès de la reprise des marches des veuves de Dunkerque

15 avril 2009

Vincennes, le 15 avril 2009

COMMUNIQUE DE PRESSE

400 veuves et victimes de l’amiante de l’Ardeva Nord-Pas-de-Calais et d’associations membres du réseau de l’Andeva ont manifesté hier autour du palais de justice de la capitale des Flandres.

On se souvient que la mobilisation des « Veuves de l’amiante », il y a trois ans, avait permis le regroupement des plaintes au pôle judiciaire de santé publique à Paris et le véritable démarrage d’une instruction restée au point mort pendant dix ans. Mais aujourd’hui, faute de moyens suffisants, l’instruction risque à nouveau de s’enliser.

L’Andeva craint de voir s’éloigner la perspective d’un procès pénal de l’amiante. Ainsi, les effectifs d’officiers de police judiciaires de l’Oclaesp (Office central de lutte contre les atteintes à l’environnement et à la santé publique) - en charge des commissions rogatoires décidées par les magistrats – affectés aux enquêtes amiante, sont notoirement insuffisants pour mener un travail de qualité dans des délais raisonnables.

Au rythme actuel de la progression de l’enquête, les autorités n’envisagent pas une clôture de l’instruction avant les années 2013 ou 2014. Cela signifie que le procès pourrait avoir lieu, au mieux, une vingtaine d’années après les premiers dépôts de plainte.

Ce n’est pas acceptable.

Pour toutes ces raisons, l’Ardeva du Nord-Pas-de-Calais a décidé de reprendre les marches des veuves de Dunkerque, avec l’aide de l’ensemble des associations du réseau de l’Andeva.

Ces dernières devraient également prendre des initiatives locales dans les prochaines semaines.

Une manifestation nationale se déroulera le 13 juin prochain à Dunkerque, et une autre le 3 octobre à Paris.