Association Nationale de Défense des Victimes de l'Amiante

Vous êtes ici : Accueil » Actualité » 2017 » Juillet

Amiante-pénal : Les juges d’instruction et le Parquet préparent des non-lieu en série

18 juillet 2017

« il est impossible de dater le moment de la commission de la faute et donc de l’imputer à quiconque », explique le Parquet dans ses réquisitions appuyant la position des magistrats qui viennent d’annoncer aux plaignants la clôture de l’instruction. Ainsi seront motivés les non-lieu en préparation.

Dans un communiqué commun, l’Andeva et la Fnath contestent l’interprétation frauduleuse d’une expertise scientifique pour lui faire dire le contraire de ce qu’elle dit. Elles dénoncent un énorme scandale judiciaire.

21 ans après le dépôt des premières plaintes, c’est bien un enterrement de première classe qui se prépare. La lecture de l’« ordonnance de soit communiqué » transmise le 7 juin au Procureur de la République ne laisse aucun doute à ce sujet.

La semaine suivante, dans un communiqué de presse l’Andeva a annoncé que - malgré la période défavorable une série d’associations de victimes allaient se mobiliser pour exprimer leur protestation. ((Voir un compte rendu de ces actions sur le Blog de l’Andeva)

Le Collectif des associations de victimes d’Eternit a publié un communiqué dénonçant une "justice de classe".