Association Nationale de Défense des Victimes de l'Amiante

Vous êtes ici : Accueil » L’ANDEVA

18ème marche des Veuves de l’amiante à Dunkerque

24 novembre 2009

Ce mardi 17 novembre à Dunkerque, les averses intermittentes qui sont venues s’abattre sur la capitale des Flandres n’ont en rien entamé la détermination de ceux qui étaient venus ce jour là participer à la 18ème marche des Veuves de l’amiante.

Hormi les adhérents de l’Ardeva Nord Pas-de-Calais, une importante délégation de L’Ardeva de Dammarie-les-Lys et de l’Association de l’usine des Dunes étaient venus soutenir les Veuves de Dunkerque, toujours en attente du procès pénal de l’amiante qu’elle réclament inlassablement depuis de nombreuses années.
Au total, malgré ces conditions climatiques difficiles, on pouvait dénombrer presque 400 participants accompagnés par une délégation médiatique (radio, télévison, presse écrite) particulièrement importante.

Sitôt après le rassemblement initial devant le palais de Justice de la capitale des Flandres, les manifestants ont débutés leur marche à travers le centre ville. A l’avant du cortège, Marjorie, Rosalba, Ginette, Georgette, Marie-Thérèse et Paulette poussaient des fauteuils roulants sur lesquels elles avaient apposé les photos de leurs défunts maris. Au passage devant la sous préfecture, Ginette est allée remettre au sous préfet une lettre adressée à Nicolas Sarkozy, président de la république, pour témoigner des souffrances de son mari, décédé de l’amiante à 58 ans sans avoir su pourquoi.

Les manifestants sont ensuite retournés devant la Palais de Justice ou ils ont dispersé des effigies représentant symboliquement les victimes décédées de l’amiante depuis le début des marches de Dunkerque. Un discours de Pierre Pluta, président de l’Ardeva Nord Pas-de-Calais, est venu clore cette matinée sous un ciel devenu plus clément.


- La lettre de Ginette, veuve de l’amiante, au Président de la République.

- Le diaporama de Patrice Raveneau
- La vidéo de Patrice Raveneau