Association Nationale de Défense des Victimes de l'Amiante

Vous êtes ici : Accueil » Dossiers » Suivi médical » Suivi médical des anciens salariés n’ayant plus d’activité

Suivi médical des anciens salariés n’ayant plus d’activité

Suivi médical des anciens salariés qui ont été exposés à des cancérogènes (suivi post-professionnel)

Les personnes ayant été exposées à un ou plusieurs produits cancérogènes- au cours de leur vie de travail et n’ayant plus actuellement d’activité ont droit à un suivi médical post-professionnel.

Personnes concernées : retraités, pré-retraités, chômeurs, ancien(ne)s salarié(e)s actuellement sans profession

Produits concernés : l’amiante et d’autres cancérogènes tels que le benzène, les poussières de bois, le chlorure de vinyle, etc.

Pour bénéficier de ce droit il faut une attestation d’exposition cosignée par l’employeur et le médecin du travail. S’il n’est pas possible de l’obtenir on peut adresser directement une demande à la Caisse primaire.

Les examens médicaux sont gratuits.

L’arrêté du 28 février 1995 prévoit un "examen clinique médical tous les deux ans". et des " examens complémentaires : examen radiologique du thorax tous les deux ans, éventuellement complété par une exploration fonctionnelle respiratoire."

Les technique d’imagerie médicale ont beauoup évolué depuis.

Une conférence de consensus sur le suivi médical qui s’est tenue le 15 janvier 1999 a adopté des recommandations qui incluent le scanner (examen tomodensitométrique) dans le protocole de suivi.

Un programme régional de suivi médical des retraités par scanner a été mené ces dernières années en Normandie, Rhône Alpes et Aquitaine. Plusieurs milliers de personnes qui avaient reçu une information sur leurs droits ont souhaité y participer. Dans le cadre d’un programme expérimental, elles ont accepté de passer simultanément un scanner et une radio. Les résultats ont confirmé l’utiilité du suivi médical pour repérer des maladies dues à l’amiante, particulièrement des fibroses et la très nette supériorité du scanner sur la radio.